L'entretien professionnel

Réalisé tous les 2 ans, l’entretien professionnel a pour objectif d’échanger avec chacun de vos collaborateurs sur son parcours dans l’entreprise et ses perspectives professionnelles. Dans le cadre de la loi du 05 mars 2014, cet entretien est devenu obligatoire pour toutes les entreprises. Tous les salariés en poste avant le 7 mars 2014 devront donc avoir bénéficié d’un entretien avant le 7 mars 2016.

Qui est concerné ?

Tout salarié de votre entreprise.

Quels objectifs ?

L’entretien professionnel remplace l’ensemble des entretiens existants, le bilan d’étape professionnel et l’entretien de seconde partie de carrière, à l’exception de l’entretien annuel d’évaluation.

L’entretien professionnel porte sur les perspectives d’évolution de vos collaborateurs, et non  sur l’évaluation de leur travail. Les actions de formation, le Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) dont ils peuvent bénéficier doivent être abordés à cette occasion.

Quels engagements ?

> Vous devez informer vos collaborateurs sur l’objet et la réalisation de l’entretien professionnel, en consultant au préalable les instances représentatives du personnel le cas échéant.

> Vous devez proposer systématiquement un entretien aux salariés de retour d’une absence de longue durée (congé maternité, congé parental d’éducation, congé de soutien familial, congé d’adoption, congé sabbatique, période de mobilité volontaire sécurisée, arrêt longue maladie ou à l’issue d’un mandat syndical).

Tous les 2 ans :

> Vous devez proposer l’entretien professionnel à tous vos collaborateurs et organiser leur réalisation.

> Vous devez formaliser l’entretien par écrit et remettre une copie à votre collaborateur.

Tous les 6 ans :

Vous devez réaliser un état des lieux pour chaque collaborateur, dans lequel vous signalez que les entretiens professionnels ont été réalisés et prouvez :
   - qu’il a suivi une formation,
   - qu’il  a obtenu, le cas échéant, un titre, diplôme, CQP,…, et indiquez lequel,
   - qu’il a évolué au niveau salarial ou professionnel,

Attention : Si votre collaborateur n’a pas bénéficié de 2 des 3 mesures précitées et si votre entreprise compte plus de 50 salariés, vous êtes redevable d’une pénalité à votre OPCA (3 000 euros pour un salarié à temps plein, 3 900 euros pour un salarié à temps partiel) et le CPF du collaborateur concerné est abondé de 100 heures supplémentaires.

Pour en savoir plus, contactez l’OPCA Transports et Services - N° Pôle téléphonique : 01 53 91 34 34

Les informations fournies sont fiables et retracent le dernier état connu du droit lors de leur publication. Cependant, compte tenu de l’évolution permanente de la législation, ces informations sont susceptibles d’évolutions. Les liens présents sur le site www.opca-transports-services.com peuvent orienter l'utilisateur sur des sites extérieurs dont le contenu ne peut en aucune manière engager la responsabilité de la rédaction du site www.opca-transports-services.com.