L'emploi d'avenir

L’emploi d’avenir est un dispositif mis en place par l’État (opéré par Pôle emploi, les Missions locales ou Cap emploi) pour favoriser le recrutement de jeunes demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés. Il prend la forme d’un contrat de travail en CDD ou en CDI, pouvant être financé jusqu’à 75 % par l'État.

Qui est concerné ?

Tout jeune de 16 à 25 ans (ou jusqu’à 30 ans s’il est reconnu travailleur handicapé) :

  • sans diplôme,
  • ayant atteint un niveau CAP ou BEP avec six mois minimum de recherche d'emploi,
  • issu d’une zone défavorisée (ZUS, ZRR, Outre-mer) et ayant atteint un premier cycle d'enseignement supérieur avec 12 mois minimum de recherche d'emploi au cours des 18 derniers mois.

Qui prend l’initiative ?

Votre entreprise, quand elle correspond aux profils ci-après :

  • une association, un organisme de l’économie sociale et solidaire, une collectivité territoriale, un établissement des secteurs sanitaire et médico-social.
  • une entreprise du secteur marchand, créateur d’emplois et susceptible d’offrir des perspectives de développement durable. La liste de ces secteurs est fixée au niveau de chaque région.

Il faut par ailleurs que votre entreprise offre une capacité d’encadrement et des perspectives de formation.

Quelles formations ?

Toute formation pouvant concerner l’acquisition des savoirs de base, la professionnalisation ou la qualification.

Quelle durée ?

L’emploi d’avenir est un contrat de travail en CDI ou CDD à temps plein, d’une durée comprise entre 1 et 3 ans, avec un parcours de professionnalisation.

Il se présente sous la forme d’un contrat unique d’insertion (CUI) :

  • contrat initiative emploi (CUI-CIE) dans le secteur marchand,
  • contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE) dans le secteur non marchand.

Quel fonctionnement?

  • Vous signez une convention avec la Mission locale ou le Cap Emploi référent de votre collaborateur.
  • La formation est encadrée par un référent extérieur. Toutefois, il est obligatoire de désignert un tuteur dans votre entreprise  pour que le dossier de prise en charge soit éligible auprès de l’OPCA Transports et Services (consulter la fiche tutorat).

Quels engagements ?

  • Votre entreprise s’engage sur l’emploi et un parcours de formation. Vous devez donner les moyens à votre collaborateur d'accéder à une qualification supérieure, notamment de se présenter à un examen ou à un concours.
  • Vous devez réaliser un bilan professionnel deux mois avant la fin de son contrat.

Quelle rémunération ?

Votre collaborateur en emploi d’avenir perçoit un salaire au moins égal au Smic.

Quel financement ?

L’État prend en charge une partie du salaire du jeune en emploi d’avenir sur une période maximale de 3 ans :

•     75 % du taux horaire brut du SMIC pour les structures du secteur non-marchand,

•     35 % du taux horaire brut du SMIC pour les structures du secteur marchand,

•     47 % du taux horaire brut du SMIC pour les Entreprises d’Insertion (EI) et les Groupements d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification (GEIQ).

Les actions de formation qualifiantes ou certifiantes, d’au moins 150h, réalisées dans le cadre d’un emploi d’avenir sont éligibles à la période de professionnalisation, et financées par l’OPCA Transports et Services.

Après la formation ?

Vous remettez au jeune, à la fin de l’emploi d’avenir, une attestation d’expérience professionnelle pour formaliser et valoriser son expérience et ses acquisitions.

Il/elle bénéficie d’une priorité d’embauche durant un délai d’un an à compter du terme de son contrat, et vous devez l’informer de tout emploi disponible et compatible avec sa qualification et ses compétences.

À l'issue de son contrat, le salarié peut être embauché en contrat de professionnalisation ou en contrat d'apprentissage.

Pour en savoir plus, contactez l’OPCA Transports et Services - N° Pôle téléphonique : 01 53 91 34 34

Les informations fournies sont fiables et retracent le dernier état connu du droit lors de leur publication. Cependant, compte tenu de l’évolution permanente de la législation, ces informations sont susceptibles d’évolutions. Les liens présents sur le site www.opca-transports-services.com peuvent orienter l'utilisateur sur des sites extérieurs dont le contenu ne peut en aucune manière engager la responsabilité de la rédaction du site www.opca-transports-services.com.